ZAIDOU BAMANA : Place à la diplomatie de développement endogène !..

Place à la diplomatie de développement endogène

 

L’humiliation à deux semaines de la signature de l’Accord-cadre franco-comorien montre que

la France est durablement fragilisée dans la zone et doit repenser ses relations extérieures avec les armes dont elle dispose à Mayotte :

      ..repenser ses relations extérieures ?..
.. la bise

*un territoire stratégique,

*une population volontairement française,

*un potentiel de développement local, terrestre, aérien et maritime non exploité à sa juste valeur.

Une seule solution à l’humiliation :

Faire de Mayotte un archipel émergent en tenant compte de sa géographie, de son tissu économique particulier et de ses priorités dans le cadre de la mondialisation. 

..une population volontairement française …

Ce paradigme suppose une nouvelle donne diplomatique. Marx disait : « Les infrastructures font les superstructures ».

A l’époque moderne, il faut ajouter une formule complémentaire : « Les superstructures font la diplomatie de développement ». 

Dans ce cadre, la politique française et européenne de coopération décentralisée doit favoriser la propre politique d’affaires étrangères du Département de Mayotte, entité capable de se projeter en dehors de ses frontières, par ses propres moyens.

La France ne doit pas aborder l’intégration de Mayotte dans la COI comme une histoire des discussions entre diplomates, elle doit aborder cet objet dans le même esprit que l’histoire des relations diplomatiques, économiques, intellectuelles et culturelles…

..Place à la diplomatie de développement endogène

En clair, l’extraversion politique prônée par Macron a montré ses limites historiques. La diplomatie de développement commence par le territoire de Mayotte.

L’économie ainsi que la société mahoraises ont des atouts mais sont lestées de handicaps qui peuvent être résorbés dans les meilleurs délais avec des réformes audacieuses et avec le concours financier de l’Union européenne.

 
Zaidou Bamana, journaliste indépendant, Ecrivain 

Une pensée sur “ZAIDOU BAMANA : Place à la diplomatie de développement endogène !..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat