MAYOTTE / CALÉDONIE : Drôles de ressemblances historiques françaises…

MAYOTTE / CALÉDONIE

Drôles de ressemblances historiques françaises.

Le 24 septembre 1853, la France prenait possession de la Nouvelle –Calédonie. Mais très vite tout opposent deux peuples. « Les kanaks » les autochtones insulaires marginalisés, pauvres, analphabètes et « les caldoches » les néo-calédoniens d’origine européenne plus précisément les colons.

Envahis d’un profond sentiment d’injustice au niveau du partage de richesse du pays, les kanaks vivent dans les réserves reculées de l’ile chassés par les colons français s’accaparant les meilleures parcelles arables du pays et détenant entres autres l’économie de l’archipel avec la bénédiction du pouvoir français raciste à l’égard des insulaires.

Quant aux caldoches, de plusieurs générations, ils se sentent aussi calédoniens que les kanaks et revendiquent à leur tour la terre ancestrale de manière légitime, compréhensible et défendable. 
Après de nombreuses tensions entre les deux peuples, la Nouvelle-Calédonie sera amenée finalement à s’auto-déterminer le 4 novembre 2018 prochain pour ou contre son indépendance par les accords de Matignon de 1988.

Sauf que le peuple kanak se retrouve minoritaire face à la population caldoche vivant à Nouméa (le chef-lieu) et face à une immigration clandestine des wallésiens, vietnamiens et autres populations qui eux sont pour une Nouvelle-Calédonie dans le giron français.

Voilà un exemple typique d’un pays où l’autochtone majoritaire au 19ème siècle se retrouve malheureusement minoritaire à cause d’une immigration de masse d’une population venue d’ailleurs et qui n’est plus maître de son destin, de sa culture, de ses traditions, de ses coutumes et de ses multiples croyances ancestrales…

   En conséquence, le résultat du référendum s’annonce incertain aux attentes des souhaits des kanaks. Autrement dit le gouvernement français, à cause de sa politique partiale en Nouvelle-Calédonie durant des décennies a provoqué des tensions de ‘’non-retour’’ au sein des différents peuples vivant dans l’île.

En outre, en favorisant une immigration de masse, d’autres peuples de manière délibérée, le gouvernement français va contraindre les autochtones à vivre avec les autres peuples de l’ile

si les partisans du non à l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie remportent les prochaines élections par la voie démocratique.

Cette population kanak hyper brassée et métissée se retrouvera piégée et reclue sur elle- même dans les réserves encore de plus en plus .

Cette même politique de déstabilisation, de manipulation, de mépris, de favoritisme des colons dans les affaires, de métissage de masse de la population due à une immigration clandestine mais cette fois-ci comorienne en l’occurrence, des clandestins venus du continent africain et de la grande île de Madagascar.

  Protéger les intérêts français ?..

Cette folle immigration clandestine incontrôlée, attire chaque jour d’autres populations venant d’ailleurs pour diverses raisons à Mayotte, est en train d’être appliquée par le gouvernement français dans l’archipel de Mayotte dont le seul but est :‘’Protéger les intérêts français dans l’océan indien’’

Souvenez-vous de la phrase du général De gaule « La France n’a pas d’amis mais que des intérêts à défendre » dans le monde.

Conséquences
En moins de 10 ans la population autochtone mahoraise se retrouve minoritaire dans sa propre île. 
Conflits inter-communautaires incessant. 
– Chaque peuple de la nouvelle génération se sent, se réclame légitimement la terre ancestrale mahoraise.
– Un avenir flou et incertain pour la perpétuation de la culture ancestrale.

Bientôt le mahorais dansera dans les quelques réserves mahoraises reculées de l’ île le « Big-wow » comme les indiens d’Amérique pour montrer le peu de sa culture restante aux nouveaux touristes.

Le gouvernement français est entrain de mener une politique avec une stratégie de manipulation à Mayotte. Notamment une politique de stratégie de « diversion » et de « problème-réaction-solution ».

Soyons vigilants et dénonçons de telles pratiques d’un autre temps.

Cette politique manipulatrice de la France est responsable de la disparition bientôt du peuple mahorais et de son patrimoine historico- génétique remplacé par une population « métisse ».

Une population de métisses déracinés, malléables et acculturés comme à l’ile de la Réunion ou en Nouvelle Calédonie.

Un peuple métissé n’ayant aucune attache aux valeurs ancestrales et encore moins à la terre des anciens vu ses origines diverses et lointaines.

En cassant la structure d’un peuple (ses valeurs profondes constituantes névralgiques), on créée une nouvelle société apaisée, tolérante et non nationaliste.

Une société nomade où l’on se soucie moins de la morale ou des mœurs.

Une société ayant comme patrimoine historique et culturel, ‘l’humanité’’ puisque le sang est très mélangé donc impossible de s’affirmer comme natif d’un territoire ou prendre une position sur telle ou telle ethnie car l’individu, de par sa constitution morphologique, a le nez bien droit de type européen, les cheveux bouclés, la peau métissée voire les lèvres à forte connotation africaine.

Une sorte de spécimen de laboratoire que seuls les scientifiques seront capables de créer de telle prouesses scientifiques s’ ils poussent trop loin les recherches.

      .. Mayotte revendiquant ‘’sa mahorité’’, est-elle prête pour le grand-écart ?..

Enfin, cette population hybride, nomade de par ses origines diverses, ouverte au monde et aux différentes cultures est le prototype parfait pour un régime de type capitaliste car seul compte le ‘business et l’argent’’.

C’est la vie …  

Les croyances, la morale, ce type de créature ‘ le métisse’ ignore tout donc c’est l’avenir. Le monde du métisse se résume à deux choses : la ‘’tolérance totale’’ ou ’rien du tout’’ car c’est là où découle de sa survie.

Alors ceci étant dit, le constat bien dressé d’un type de créature idéale, Mayotte revendiquant ‘’sa mahorité’’, est-elle prête pour le grand-écart ?

Est-elle suffisamment réconciliée avec elle-même avant de prétendre un mariage avec une nation qui a combattu et rejeté le nationalisme, le communautarisme et la domination de la religion au sein de son peuple ? 

Une nation qui a créé son propre concept de religion étant  » la laïcité  » dont les lieux de cultes et de prédilection sont les musées, les salles de cinéma, le show business etc.… 
Y a-t-il vraiment une vraie communion entre le peuple mahorais et le peuple français

Ou plutôt le mahorais veut -t-il le beurre et l’argent du beurre ?

La logique voudrait que la ou les réponses à tous ces interrogatoires convergent vers une seule chose : la paix sociale à Mayotte. Et cette paix sociale ne peut être acquise, semble-t-il que si le mahorais se réconcilie enfin avec sa religion.

Et oui, les pères fondateurs de ‘Mayotte française’ ont tout fait pour écarter du débat démocratique avec le religieux musulman mahorais. Mayotte est vendue à tort ou à raison aux autorités françaises comme pays tolérant avec un islam modéré et ouvert.

En effet, les grands chantiers tels que la suppression de la polygamie à Mayotte, la répudiation des femmes, le mariage pour tous etc… ont tous été négociés entre les politiques mahorais et leurs homologues métropolitains sans avoir l’avis des religieux mahorais représentant l’islam à Mayotte.

Voilà un premier malaise abyssal entre le monde politique mahorais ne voyant que les intérêts supérieurs de l’ile et celui du religieux trouvant sa légitimité au sein du peuple mahorais qui est à 95% musulman.

Le débat philosophique et démocratique de ces deux mondes définira et réconciliera le mahorais avec sa notion de ‘’mahorité’’. Et de là, découlera le type de voie juridique, économique, politique, financière à mettre en place pour tout type de développement à Mayotte.

 

Ma question est : Qui sommes-nous réellement ?..

 
 

Bigwane Millions 
le 30 Octobre 2018
 
Partagez cet article

SIGNEZ LA PÉTITION ICI…

E_mail: contact@francemayotte.fr

Mise en forme : YKK

 

 

21 pensées sur “MAYOTTE / CALÉDONIE : Drôles de ressemblances historiques françaises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat