Mayotte est animiste et musulmane …

Je suis de culture animiste, Mayotte est d’abord de culture animiste, cette culture qui a fondé notre système de croyance complexe, d’organisation de notre société, qui a nourri notre patrimoine de danses et chant folkloriques, l’organisation de notre espace de vie.

Et j’en suis fier.

Ce système de croyance complexe avec ces lieux consacrés comme les « ziaras », des rituels précis et ancestraux selon que les esprits qui font partie intégrante de notre système de pensée, de représentation—les Patrossi, Trumba, Wanayssa, pour ne citer que ceux-là, raconte nos ancêtres et qui nous sommes.

Les Patrossi sont par exemple liés au peuple Masaï, leur présence sur l’île remonte à la nuit des temps et ils sont présents sur tous les points sacrés. 

Les « Marumba » sont les esprits malgaches, les Wanayssa sont ces esprits de la mer, des rivières, des mangroves mais aussi des montagnes. les « Wamaore » sont les esprits des « fondateurs » de cette île.

Les Wamaore chante le Mawlida Shenge, les Marumba aiment pour la plupart l’alcool comme mode de transition. Là je simplifie, mais la richesse est aussi un système très élaborés qui unifie les Mahorais, qui rattachent les Mahorais à leurs ancêtres.

Savez-vous que beaucoup de nos danses folkloriques viennent de rythmes joués pour ces esprits ?

Le « mshogoro, chigoma », par exemple sont tirés directement du Patrossi, pour ne citer que ces deux là. 

À nos danses folkloriques viennent s’ajouter entre autre le respect des plantes, car un « davu » (feuille d’une plante) devient « Mani » (feuille sacrée) lorsque elle est considérée sous l’angle de nos croyances.

Vous comprendrez pourquoi la destruction de notre forêt ne peut nous laisser insensible, pourquoi la destruction de nos forêts, de nos mangroves nous fait mal—ce sont des habitats d’êtres surnaturels qui font partie de notre culture, de nos croyances, de notre identité.

Notre façon de construire nos villages, tout est façonné par ces croyances.

Et je ne laisserai personne, personne venir déstructurer, démolir notre patrimoine. 

Je suis de culture musulmane, mais culture musulmane de Mayotte, cette culture musulmane qui a su composer avec notre système de croyance voici des siècles durant—un Islam de Mayotte, qui n’a jamais été contrainte, mais ouverture, la plus grande ouverture qui puisse exister, permettant de rester qui nous sommes.

Cette tolérance qui nous a permis de rester français, de réclamer la République Française, la France, un pays de culture judéo-chrétienne.

Je me battrai contre ceux qui tenteront par charlatanisme, par appât du gain, de déstructurer, démolir, cette croyance-là. 

Je n’ai pas à me justifier d’être de croyance animiste, musulmane—d’être Mahorais.

Yazidou Maandhui

le 15 Mai 2019

Partagez cet article

SIGNEZ LA PÉTITION ICI…

E_mail: contact@francemayotte.fr

Mise en forme : YKK

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WhatsApp chat