GRAND DÉBAT : Comment faire baisser le Coût du transport aérien, entre Mayotte et la France ?..

     .. Comment ?..

Comment faire baisser le coût du transport aérien entre Mayotte et la France ?

Les politiques à courte vue et les commentateurs, toujours prompts à croire que leur île natale est le centre du monde (ou, au moins, du canal du Mozambique !),

nous rebattent les oreilles avec le projet de construction d’une piste longue, qui avait été évalué à 300 millions d’euros en 2011, avant d’être abandonné.

               .. une fierté pour l’ île de La Réunion

Et en attendant, ils pestent contre le quasi-monopole de la compagnie réunionnaise Air Austral, efficacement défendu par l’Etat français, qui sait où sont ses intérêts, à travers la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC).

   ..pas besoin de piste longue

Moi, je prétends que Mayotte n’a pas besoin de piste longue, ni même d’abattre Air Austral : il suffit de rompre notre dépendance à Paris et La Réunion, en profitant de notre environnement régional proche.

Et je pose une question simple, concise, claire :

   .. Conseil Départemental incapable d’établir une liaison aérienne avec le principal aéroport de la région, à Maurice ?..

*Comment se fait-il que le Conseil départemental, qui investit 12 millions 

dans l’achat d’un hôtel particulier à Paris, se soit montré incapable d’établir une liaison aérienne avec le principal aéroport de la région, à Maurice ?..

Quelques chiffres pour alimenter la réflexion de chacun :
– Trafic aérien Maurice (2017) : 3 728 970 passagers dont 3,5 millions à l’international (source : Airports of Mauritius Co Ltd) ;
– Trafic aérien La Réunion-Roland Garros (2017) : 2 293 042 millions de passagers (source : Union des aéroports français), 60 % de ce trafic est au départ ou à destination de la France métropolitaine (source : Air Journal, 16 janvier 2019) ;
– Trafic aérien Seychelles-Pointe Larue (2014) : 736 558 passagers (source : Wikipedia) ;
– Trafic aérien Mayotte Dzaoudzi-Pamandzi (2017) : 385 376 passagers. C’est l’équivalent de l’aéroport de Clermont-Ferrand ou de Grenoble (source : Union des aéroports français).

     Prix raisonnable ?..

Prix d’un billet d’avion aller-retour avec un temps de trajet raisonnable, départ le 14 juillet et retour le 14 août, 1 adulte en classe économique (source : comparateur de vols bravofly) :
– Seychelles – Charles de Gaulle : de 591 à 649 € par Kenya Airways ou Qatar Airways (vols de nuit, de 12h25 à 15h40 de vol) ;
– Maurice – Charles de Gaulle : de 738 à 800 € par Kenya Airways (vols de nuit ou de l’après-midi, environ 14 heures de vol) ;
– Dzaoudzi – Charles de Gaulle : de 999 à 1 180 € par Air Madagascar ou Air Austral (vols de nuit ou en journée, de 9h50 à 15h15 de vol) ;
– La Réunion – Paris : 1020 € à 1034 euros par French Blue ou Air France, selon qu’on arrive à Orly ou Charles de Gaulle (vols de nuit ou de l’après-midi, de 11h20 à 16h de vol).

 

Partagez cet article

 

Facebook

Frédéric Combelle
le 17 février 2019

(https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.en)

 

 

 

WhatsApp chat