ACCORD – SIEAM/SMAE, Quand c’est flou,.. c’est qu’il y a un Loup !..

Il se trouve que j’ai soutenu Moussa Mouhamadi Bavi dans son combat contre le SMAE, mais il se trouve aussi que je ne suis pas du tout un panurgiste.

Donc, mon fonctionnement est que j’essaye toujours d’interroger le fondement d’un tel soutien et si les résultats obtenus par les acteurs sont en accord avec ce qui me semble correspondre à l’intérêt général des mahorais.

J’ai alors cherché à avoir entre les mains le fameux accord mais en vain

Et je précise que c’est un accord cadre marché public, par conséquent la passation et l’accord d’un tel marché public est soumise à des règles de procédure et de publicité.

Dès lors, le manque de publicité de cet accord me semble un peu suspect !

J’ai décidé alors de jeter quelques hameçons, et les informations qui me reviennent me semblent incongrues, tout comme elles ne me conviennent pas du tout.

Partant delà, j’ai des questions à poser : en effet, pour ce qui est du raccordement d’un compteur d’eau, il y a normalement un forfait de 1000 que la SMAE applique directement.

Et on m’informe que les accords avec Vinci ont permis une remise de 10% des miettes ! alors qu’il aurait fallu se battre pour une réduction à 50% voire la disparition pure et simple de ce forfait étant donné la cherté de la vie et de l’eau à Mayotte.

Autre élément qui me turlupine : c’est que les nouveaux accords font que le SIEAM n’a plus aucun contrôle sur la procédure liée à l’augmentation du prix de l’eau par la SMAE tous les 6 mois.

Une injuste totale pour les mahorais !

D’ailleurs le prix de l’eau a-t-il vraiment baissé ou pas et de combien Mesdames/Messieurs les maires et délégués du SIEAM ?

Enfin, normalement, la DSP de la SMAE devait prendre fin en 2022.

Selon moi, il fallait casser cette DSP ou bien avoir un bon accord tout de suite, mais attendre aussi sereinement la fin de cette DSP pour qu’on l’on puisse revoir tous les aspects injustes et imposer nos exigences au prochain gestionnaire.

 

 

En profitant notamment pour contractualiser également la gestion et le prix de l’assainissement. Mais non seulement ceci n’a pas été mis en discussion,

mais les accords auraient abouti à un renoncement ubuesque qui consiste à prolonger la DSP de 4 ans sans justification et sans que les mahorais y gagnent grand-chose.

Donc, la multinationale VINCI s’en est sortie encore une fois, en vainqueur !

Est-ce qu’il y a un Loup Monsieur Bavi ?..

Est-ce qu’il y a un Loup Monsieur Bavi ?..

Et je serai même ravi que vous me disiez preuve à l’appui que j’ai tout faux, en commençant par publier cet accord pour que chaque citoyen puisse se faire une idée !

 

Partagez cet article

Facebook

Ari Ary.
le 28 juillet 2019

 

 

WhatsApp chat